Flore du Sahara

Méloés

Famille Meloidae

La forme du corps des Meloidae est caractéristique : long, mince, allongé, habituellement mou, ailes antérieures le recouvrant parfois incomplètement, thorax étroit, pattes longues et grêles, corps pouvant être couvert d'une certaine pilosité. Dans la super-famille Mélooïdes à laquelle appartiennent les Méloés, le nombre d'articles composant les tarses est de type 5, 5, 4 (5 articles aux pattes antérieures, 5 aux pattes médianes, 4 aux pattes postérieures).

Les méloés sont noirs ou bruns, mais ils peuvent être très colorés.

Les méloés affectionnent les fleurs et feuillages de diverses plantes. Leur corps contient une substance vésicante, la cantharidine que l'on extrayait jadis de certaines espèces pour une utilisation médicinale. Si l'insecte est dérangé il diffuse cette substance par les articulations de ses pattes ce qui peut provoquer des ampoules sur la peau. Une dose de 60 mg est fatale pour l'homme ce qui explique que ces insectes soient dédaignés par les serpents, les oiseaux les consommeraient, par contre, sans en souffrir.

Le cycle de métamorphose des méloés est particulier : le premier stade est un stade actif, la larve a de longues pattes, dans les stades suivants, la larve ressemble à un ver ou à un asticot. Il est vital pour la larve de trouver sa source de nourriture au premier stade.

Les larves de méloés se nourrissent en général d'œufs de criquets, certaines d'œufs ou de larves d'abeille : pour entrer dans le nid, postées sur une fleur, elles attendent qu'une abeille vienne butiner, grimpent sur son dos et se laissent ainsi transporter à domicile.

Méloé ?

méloé

méloé

méloé
Corps noir, élytres noirs avec des bandes blanches discontinues ponctuées de trois taches rouges orangé, pattes rousses longues et fines.

On voit nettement les quatre articles du tarse de la patte antérieure sur la photo où la méloé équilibriste.

Photos prises en mai dans l'Erg Admer - Algérie.

Méloé ?

méloé
Il s'agit peut-être de la même espèce que l'espèce précédente, ici les élytres sont blancs avec des raies noires, dont certaines discontinues. Trois taches orange aux mêmes emplacement que dans l'espèce précédente mais beaucoup plus grandes.

Photos prises en mai dans l'Erg Admer - Algérie.

Mylabris ssp ?

méloé

méloé
Corps et pattes noires, les élytres sont orange et noir. On voit sur les photos des individus avec des bandes noires continues et d'autres avec des bandes noires discontinues formant une ligne de gros points.

Les femelles sont plus grandes que les mâles, sur la fleur on voit une femelle accouplée avec un mâle.

Les larves parasitent les oothèques de criquets.

Photos prises en mai dans l'Erg Admer - Algérie.

Liens

Beetles & Rock Art in Libya - Coléoptères de Libye

Stanislav Krejcik Meloidae - Nombreuses photos de Méloés.

Featured Creatures University of Florida Institute of Food and Agricultural Sciences