Flore du Sahara
Impression en meilleure résolution Logo Acrobat Reader
logo picris albida
Picris albida
Asteraceae
Nom tamahaq : Tasuyyé
Nom français :


Situation : Espèce endémique assez fréquente dans tout le Sahara septentrional et central.

Taille : 10 à 20 cm
picris albida-Algérie - Tassili N'Ajjer - Oued Tehaghart-2005-05-01 picris albida-Algérie - Tassili N'Ajjer - Oued Tehaghart-2005-05-01

Plante annuelle présentant des feuilles en rosette d'où partent des tiges portant les fleurs.

Les feuilles sont allongées, elles sont plus ou moins découpées ou lobées et ciliées sur leur bord, elles présentent des aspérités prennant pour certaines l'aspect de poils raides.

Les fleurs jaunes sont facilement reconnaissables : elles sont toutes en ligules, il n'y a pas de coeur comme chez les pâquerettes. Les ligules ont la particularité de s'ouvrir petit à petit, rang par rang, en partant de l'extérieur, les ligules non ouverts sont ramassés sur eux-même et constituent un coeur sombre qui donne à la fleur non complètement épanouie un aspect totalement différent de la fleur épanouie.

Plante comportant de nombreuses sous-espèces, dont les fleurs peuvent être plus pâles que les variétés à fleurs jaunes du Sahara Central.

Autres noms pour Picris albida Ball., P. Chevalier : Spitzelia coronopifolia Desf.

picris albida-Algérie - Tassili N'Ajjer - Oued Tehaghart-2005-05-01 picris albida-Algérie - Tassili N'Ajjer - Oued Sersouf-2005-05-04

Plante occasionnellement broutée par les chèvres et les chameaux.

picris albida-Algérie - Tassili N'Ajjer - Oued Tehaghart-2005-05-01