Flore du Sahara

Ressources...

Voici la liste des diverses ressources qui m'aident pour réaliser les pages du site.

L'écrit - La flore

Couverture du livre
Paul Ozenda - Flore et végétation du Sahara. 666 pages - 3ème édition 2004 CNRS EDITIONS
La Bible ! Dans cet ouvrage on trouve la grande majorité de la flore saharienne. Les plantes y sont décrites et illustrées d'un ou de plusieurs dessins.

Cet ouvrage est tellement la référence que j'envisage de mettre un index qui serait dans l'ordre de présentation d'Ozenda.

 

Couverture du livre
Benchelah (A.-C.), Bouziane (H.) Maka (M.) Ouahès (C.) - Fleurs du Sahara. Voyage ethnobotanique avec les Touaregs du Tassili 256 pages, 2000 - Ibis Press
Environ 150 plantes du Tassili des Ajjers illustrées avec des photos. Description de leur utilisation par les touaregs du Tassili. Noms des plantes en Tamahaq.

 

Couverture du livre
Adballah et Rabéa Sahki - Le Hoggar, promenade botanique - 312 pages, 2004 - Format 10 x 19,5 cm - Éditions Ésope
Une invitation à une «promenade botanique» qui en 830 illustrations permet de mettre un nom latin, Tamahaq, Arabe ou français sur les espèces du Hoggar : 26 espèces d'arbres, 39 espèces arbustives, 140 espèces herbacées ainsi que 12 espèces exotiques.
Pour se procurer cet ouvrage :
Atelier Ésope, 760 route des praz
74400 Chamonix Mont-blanc - Tél : 04 50 53 23 51

 

Couverture du livre
Gast Marceau - Moissons du désert - 160 pages, 2000 Ibis Press
Utilisation des ressources naturelles en période de famine au Sahara central. Comment les touaregs de l'Ahaggar survivaient en consommant les plantes, illustré de photos et de planches de dessins tirés de la flore d'Ozenda. Nombreux noms de plantes et expressions en Tamahaq.
 
Couverture du livre
Benabid Abdelmalek - Flore et écosystèmes du Maroc 360 pages, 2000 Ibis Press
Tous les écosystèmes du Maroc étant étudiés dans ce livre, une petite partie de l'ouvrage concerne le Sahara.
Couverture du livre
Grouzis Michel, Le Floc'h Edouard - Un arbre au désert : Acacia raddiana 314 pages, 2003 IRD Editions
Cet ouvrage réunit les résultats de recherches menées sur Acacia raddiana, l'un des principaux taxons spontanés du genre Acacia en Afrique.
Pierre Quézel - La Végétation du Sahara, du Tchad à la Mauritanie - 333 pages -1965 - Gustav Fischervelag . Stuttgart
Généralités sur le Sahara, puis étude des divers types de végétation des différents secteurs sahariens, quelques cartes et photos.
Dr René MAIRE - Volume VII - Flore de l'Afrique du Nord- 300 pages - 1961 - Éditions Paul Lechevalier. Paris
Casuarinales, Piperales, Salicales, Juglandales, Fagales, Urticales, Proteales, Santalales, Aristolochiales, Polygonales : description détaillée des plantes, certaines ont été révisées depuis.
Dr René MAIRE - Volume VIII - Flore de l'Afrique du Nord- 300 pages - 1962 - Éditions Paul Lechevalier. Paris
Chenopodiaceae, Amaranthaceae, Nyctaginaceae, Phytolaccaceae, Thelygonaceae, Aizoaceae, Portulacaceae, Basellaceae.

Gaston Bonnier - Georges de Layens - Nouvelle flore pour la détermination facile des plantes de la région parisienne - 286 pages -1999 - BELIN
Clés de détermination des plantes sauvages de la région parisienne, demande de bien connaître les espèces pour pouvoir l'utiliser, léger, pour mettre dans le sac si on cale sur une plante en chemin.

L'écrit - Le monde animal

Couverture du livre
Alain Dragesco-Joffé - La vie sauvage au SAHARA - 240 pages - 1993 - Delachaux et Nieslé
Un livre magnifique sur la faune du Sahara écrit par un grand reporter, 200 illustrations d'une beauté à couper le souffle, des textes passionnants. Peu de pages sur les invertébrés. Un livre à s'offrir ou à offrir. L'auteur est décédé accidentellement en 2003.
Michel Le BERRE - Faune du Sahara - 1 Poissons, amphibiens, reptiles - 332 pages - 1989 - Terres Africaines - LECHEVALLIER - R. CHABAUD
Michel Le BERRE - Faune du Sahara - 2 Mammifères - 360 pages - 1990 - Terres Africaines - LECHEVALLIER - R. CHABAUD
Deux livres illustrés de dessins, donnant pour chaque espèce les caractères biologiques et morphologiques des animaux ainsi qu'une carte de distribution.
Institut de recherches sahariennes de l'Université d'Alger - Mission scientifique au Tassili des Ajjers (1949) - 302 pages
Description de nombreux insectes de la région du Tassili N'Ajjer, avec une étude des fourmis sahariennes.

Couverture du livre
Michael Chinery - Insectes d'Europe occidentale - 320 pages - 1988 - Arthaud
Même s'il ne traite pas des insectes d'Afrique, cet ouvrage est très pratique pour déterminer les familles d'insectes et d'autres arthropodes.
Donald J.Borror/Richard E. White - Les Insectes de l'Amérique du Nord (au nord du Mexique) - 408 pages - 1991 - Les guides Peterson - Broquet
Un livre canadien qui donne les clefs d'identification des insectes.
Walter Linsenmaier - Insectes du Monde - 1973 - Stock - 380 pages
Description détaillée et assez romancée de la vie des insectes.

J'espère pouvoir compléter cette liste d'ouvrages, si vous connaissez un ouvrage qui pourrait m'être utile n'hésitez pas à me le signaler.
j'ai mis des liens pour les livres disponibles chez alapage.com la main sur le livre ou le nom du livre vous y mène.

L'oral

Khibba DAHOU arrosant un Acacia raddiana dans le Ténéré Khibba Dahou - Directeur de l'agence Rêves et Nature

Le projet de ce site n'a pu voir le jour que grâce aux connaissances de la flore Saharienne de Khibba. Les plantes du désert ont un aspect très variable, avant d'avoir pu observer une même espèce sous ses différents aspects et être à même de la reconnaître sans hésitation, à partir d'un seul exemplaire il m'est parfois difficile de retrouver la plante dans la flore d'Ozenda, plus d'une fois sur deux Khibba connaît le nom en Tamahaq, avec un peu de chance, la plante sera dans l'ouvrage sur les Fleurs du Sahara (où la photo est parfois éloignée de la mienne), j'aurai ainsi le taxon qui me permettra de confirmer avec la flore d'Ozenda.

D'autres voyages sont prévus avec son agence pour compléter la flore du Sahara central.

Au fil des voyages et de mes recherches dans les flores, je peux maintenant lui montrer des aspects des plantes qu'il ne connaissait pas.

Mohammed Beddiaf - Archéologue et chercheur au parc du Tassili n'Ajjer
Mohammed est le neveu de Khibba, quand je cale sur une plante, je lui demande de l'aide. Il a notamment collaboré à l'ouvrage sur les fleurs du Tassili. Il est de précieux conseil pour indiquer un site où se trouvera telle ou telle plante...

Mohamed BOKHANI identifiant une plante - photo Karel Gazurek
Et tous les autres...
Sur le terrain, nous consultons les anciens pour avoir des informations sur l'usage des plantes.
Merci à Mohamed BOKHANI, gardien à Essendilène pour sa contribution.
 

La technique

Photo appareil photo Mon appareil photo - PENTAX OPTIO WR33
Pourquoi utiliser un appareil waterproof dans le Sahara où il n'y a pas vraiment beaucoup d'eau ? Dans le désert il y a du sable, du sable, et encore du sable, qui s'insinue partout, combien de compagnons de voyage qui ont vu leur superbe appareil se coincer tout à coup car un grain de sable était venu bloquer l'objectif ? Cet appareil est tout petit, très léger, son objectif est interne, et il sait faire des photos en macro.
J'espérais que quand Minolta sortirait un dos numérique, je pourrais y adapter mes objectifs, mais au final mes objectifs sont trop anciens pour s'y adapter, l'achat d'un reflex numérique est donc imminent...

Mai 2005 - Voilà, c'est fait. J'ai acquis un nouvel appareil photo numérique, c'est le Pentax IstDS, j'ai ajouté un objectif macro 50mm F2,8 SIGMA, ainsi qu'un télé 70-300mm F4-5.6 II SIGMA. Les dernières photos sont prises avec en 6 millions de pixel.

J'ai choisi cet appareil d'abord pour son poids, son autonomie en piles (il accepte des piles AA), et ses cartes SD compatibles avec l'Optio qui reste là pour les cas de vent de sable et pour prendre les vidéos.

Après un premier voyage saharien avec ce nouveau matériel, il y a quelques grains de sable qui ont réussi à s'introduire dans l'appareil, cela donne des tâches sur les photos, et il faut nettoyer l'appareil tout le temps. Il serait mieux de ne pas avoir à changer d'objectif pour passer du télé au macro ! Un futur investissement...

Et encore...

Mon graveur de CD-Rom FOTOBAR autonome, qui a une autonomie de gravure de deux CD-Rom environ, c'est toujours autant de cartes mémoire en moins. Il va sans doute devenir obsolète maintenant que le prix des cartes mémoires chute sans cesse, de plus les nouvelles capacités des cartes sont supérieures à la capacité de stockage d'un CD Rom !

Un chargeur de piles rapide à brancher sur l'allume cigare du 4x4, d'accord ça ne peut pas marcher sur un voyage accompagné par des chameaux.

Un grand stock de piles rechargeables, plusieurs cartes mémoires...

Mon portable avec lequel je travaille aussi dans le train pour aller à mon bureau situé à Paris, et quelques disques externes où sont stockées mes données persos.